Lisez l'article (en anglais) sur le blog officiel de Microsoft. Cela semblait impensable jusqu'ici, et SQL Server semblait lié à vie aux OS Microsoft.

Mais depuis l'arrivée de Satya Nadella, son nouveau dirigeant, la stratégie de Microsoft évolue. Et si on y réfléchit un peu, il y a de bonnes raisons à ce revirement.
Depuis longtemps déjà, SQL Server est le premier moteur de bases de données sur plate-forme Windows. L'évolution de ses fonctionnalités fait aussi qu'il est devenu un des leaders sur ce marché : Gartner le positionne ainsi dans ces classements Magic Quadrant (Opérational Database Management Systems, Datawarehouse and data management for analytics, Business Intelligence and Analytics Platform).

Par conséquent, la stratégie d'expansion de SQL Server passe par l'acquisition de nouveaux clients. Et ce n'est plus uniquement parmi les utilisateurs de Windows, où Microsoft a déjà un quasi monopole...

Bien sûr, la partie n'est pas gagnée : comment SQL Server se comportera-t-il face aux autres SQBDR sous Linux (PostgreSQL) ? comment un produit Microsoft sera-t-il accepté dans la communauté du libre ?

Et bien d'autres questions : quelles fonctionnalités seront portées sous Linux ? Quels seront les tarifs ? ...

En attendant une sortie prévue pour mi 2017, vous pouvez déjà vous inscrire ICI pour bénéficier des premières versions en preview lorsqu'elles seront disponibles...