Auparavant, si vous aviez souscrit la Software Assurance avec vos licences SQL Server, la licence du réplica principal (avec Software Assurance) couvrait un réplica secondaire purement passif (ni backup, ni DBCC, rien !)

Depuis le 1er novembre, toujours avec la Software Assurance souscrite, la licence du réplica principal couvre :

  • un réplica passif pour la haute disponibilité (synchrone),
  • un second réplica passif pour le Disaster Recovery (asynchrone),
  • et même un troisième réplica passif pour le Disaster Recovery (asynchrone) sur Azure.

Par ailleurs, les backups (full et log), le DBCC et le monitoring de ressources sont permis sur le secondaire passif. A noter aussi que cela s’applique à toute version encore en cours de support par MS, soit SQL Server 2016 SP2 et au-delà !

Voilà un des scénarios d'exemple (document Microsoft) :

SQL_2019_always_on_licensing.png

Cela ne modifie en rien cependant les capacités de l'édition Standard, qui ne prend en charge qu'un seul réplica secondaire passif (et une seule base par groupe de disponibilité...)

Le guide des licences SQL Server 2019 est téléchargeable ici.